Formation - Renforcement des capacités

f2La situation de l’emploi se caractérise au Burkina Faso par un taux de chômage de 2,4% et un taux de sous-emploi atteignant 26,7%. L’emploi reste caractérisé en milieu urbain par la prédominance de l’emploi informel qui se développe rapidement en absorbant plus de 12% des actifs du pays et 70% de la population active urbaine. L’étroitesse du marché du travail au Burkina Faso est le résultat d’un ensemble de facteurs explicatifs. Il s’agit de l’économie peu compétitive caractérisée par une agriculture peu mécanisée et un secteur industriel peu développé, qui génère peu d’emplois pour une demande de plus en plus croissante.

C’est pourquoi, des organisations comme APS-D se mobilisent pour tenter d’apporter une réponse à ces problématiques en choisissant d’axer leur intervention sur l’autonomisation des jeunes à travers la formation professionnelle.

Elles croient qu’en formant en tenant compte de nos réalités (par la création d’entreprises et le développement du secteur privé) et en favorisant l’accès à l’information, cela aura une incidence directe sur la diminution de la pauvreté et du chômage et sur l’accès des jeunes aux services sociaux de base. Dans le cadre de ce projet, l’ONG-D/APS envisage apporter sa contribution à travers la formation des jeunes démunis (ies) en agriculture alternée avec l’élevage.

Dans les quatre plus importants systèmes d'exploitation mixtes (sur pâturage communautaire, sur résidus des récoltes, avec alimentation à l'auge, avec aliments achetés), il existe une tendance forte vers l'intégration élevage-agriculture, poussée par la croissance démographique humaine. Cette tendance varie considérablement en fonction des régions et connaît des différences entre les catégories socio-économiques à l'intérieur d'une même région. De bonnes pratiques altèrent les processus d'intégration agriculture-élevage, et interfèrent avec tout ce qui constitue l'utilisation la plus efficace des animaux dans la production agricole et des produits agricoles et des résidus de cultures dans l'alimentation du bétail.

f1  f3

Inscrivez-vous à notre lettre d'information.
Top